top of page

COMPRENDRE LA SEP

La sclérose en plaques est une maladie inflammatoire auto-immune du système nerveux. Elle touche le système nerveux central: le cerveau, tronc cérébral et la moelle épinière.

 

La connexion entre le cerveau et les muscles se fait par des nerfs protégés par une gaine de myéline. Dans la sclérose en plaque, le malade détruit sa propre gaine de myéline. La transmission du message nerveux est alors endommagé.

 

La SEP se manifeste par des troubles moteurs, sensitifs, de l’équilibre, parfois même visuels… pouvant être responsables à long terme d'un handicap qui s’installent au fil du temps selon la forme de la maladie. 

Dans la sclérose en plaques, les cellules qui fabriquent la myéline sont attaquées par un processus auto-immun. Les lymphocytes du patient attaquent la myéline comme s’il s’agissait d’un virus. La myéline est endommagée, les « fils de connexion » sont dénudés…

Et laisse place à des lésions épaisses et dures dispersées dans le système nerveux central. Ces lésions sont des « plaques de démyélinisation».

 

Selon la localisation et l'importance des plaques, les symptômes des malades sont très différents, rendant le diagnostic et les traitements compliqués.

 

A ce jour, aucun traitement curatif n’existe.

sep-image.png

INNOVATION

Même s’il n’existe pas de traitement curatif jusqu’à ce jour, de nouvelles pistes thérapeutiques s’ouvrent dans le monde entier, USA, Canada, Israël, Suède…

Les progrès technologiques, la rapidité des avancées scientifiques et les nouvelles recherches sur les virus (ARN Messager) laissent entrevoir de nouveaux axes dans les traitements et les équipements de confort.

 

« Tes pieds sur terre » est particulièrement tournée vers l’innovation.

Médecine régénérative

Un espoir pour le remyélinisation

Avancées thérapeutiques

Imperméabilité des lymphocytes

Ingénierie & robotique

La physique au service de la mobilité

Le mot de Claire Dahan, Présidente du bureau « Tes pieds sur terre »

Une bande d’amis , de 35 ans d’amitié je précise ! Et le coup dur survient…SEP diagnostiquée à 40ans …Un grand gaillard, le costaud de la bande ... 2 , 3 ans où nous sommes assommés …Et puis on se relève, le costaud assume , apprend à gérer, appréhende la maladie , et se lance dans son combat. Sa devise : « si c’est tombé sur moi, c’est que je dois avoir la force de l’assumer ». Il dédramatise, il nous apprend à tous l’humilité. Il vit normalement et ses enfants suivent cette route , ou le naturel l’emporte. Alors nous le suivons tous dans cet état d’esprit et chacun le vit avec simplicité. Les années passent et Olivier a de plus en plus envie de faire bouger les choses ….Les traitements sont lents , incertains …Et en tant que chercheur d’innovations dans le milieu des produits alimentaires, Olivier a aussi envie d’innover dans le milieu du handicap. Les idées commencent à germer … et si on organisait l’ascension du Kilimandjaro ??Ah oui mais avec sa jambe gauche , Olivier ne pourra pas suivre … et si. Et si …

Allez , on se lance et avec un naturel et une simplicité, l’association se forme , les amis se proposent, veulent chacun mettre sa pierre à l’édifice… 

bottom of page